l’Encadrement Pédagogique Alternatif ( ou EPA)

Madame, Monsieur,
Chers Parents,

Comme chaque année, il vous est possible de modifier votre choix concernant les cours philosophiques moyennant une déclaration signée soit par l’élève majeur, soit par la personne qui exerce l’autorité parentale, et déposée dans l’école avant le 15 septembre, date au-delà de laquelle aucun changement n’est plus autorisé par l’administration centrale.

Pour cette année scolaire, vous pouvez également opter pour une dispense des cours philosophiques. Si vous faites ce choix, votre enfant fréquentera l’encadrement pédagogique alternatif (E.P.A.) obligatoire, organisé par l’établissement.

Contrairement à ce que l’on peut parfois entendre dans les médias, il ne s’agit pas d’un cours de « rien » mais bien d’un véritable cours, qui répond à plusieurs objectifs :
• L’éducation à la démocratie
• L’éducation au questionnement, à la méthode et à la pensée philosophiques
• L’éducation au bien-être, à la connaissance de soi et au respect des autres

Toutefois, l’organisation pratique de l’EPA dépendra du nombre d’élèves ayant fait le choix de la dispense des cours philosophiques. Vous devez dès lors savoir que le décret du 17 juillet 2015 prévoit :
 La possibilité de regroupement des différentes classes et années, avec un maximum de 30 élèves.
 L’attribution des heures d’EPA prioritairement aux professeurs de cours philosophiques (professeurs de religion ou morale non confessionnelle) ayant perdu des heures.
 Des lectures, des productions orales et écrites des élèves, sur base desquelles ils seront évalués.
 La neutralité des cours dispensés dans le cadre de l’EPA sera garantie par le service d’inspection de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dès le jour de la rentrée, les élèves recevront le document officiel à compléter et remettre à l’éducateur responsable pour le lundi 7 septembre 2015.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et, au nom de l’ensemble de l’équipe pédagogique, vous prions de croire, Madame, Monsieur, Chers Parents, en nos sentiments dévoués.

S. DEHASPE
Préfète des Etudes